Accueil Essais et Critiques Essais et Critiques VTT Polaris Sportsman XP 850 H.O. 2012 Essai

Polaris Sportsman XP 850 H.O. 2012 Essai

Conçu pour la performance extrême, le Sportsman XP 850 est pour Polaris ce que la Corvette est pour GM. En d’autres termes, le véhicule le plus puissant et le plus rapide qu’ils offrent. Équipé de son nouveau moteur à haut rendement de 850 cm3, l’imposant 2012 Sportsman 850 XP H.O. EPS  offre encore toutes les merveilleuses caractéristiques qui lui donnent son statut XP. Il procure toujours la même sensation de puissance, tout en ajoutant un peu plus de poussée pour s’envoler plus rapidement vers le prochain défi. Les gens de Polaris prétendent qu’il est 20 % plus rapide au départ. Nous l’avons tous testé à fond, ce qui a confirmé leurs prétentions. Nous étions aussi tous d’accord sur le fait que l’apport en puissance était beaucoup plus doux et améliorait le confort déjà reconnu de ce véhicule dans les sections ardues, une qualité qui a toujours caractérisé ce quad.

Avant de nous lancer dans la description de toutes les caractéristiques qui font la fierté des gens de Polaris, je pense qu’il est important d’insister sur la qualité générale de leurs produits. Les gens de l’équipe du Monde du VTT imposent des défis exagérés aux véhicules testés et cet aspect va transparaître dans nos images qui montrent à l’œuvre des conducteurs de tests experts avec plusieurs années d’expérience. Il est important de ne pas tenter les manœuvres vues dans ce magazine à bord de vos véhicules, mais plutôt d’apprécier ce que ces images révèlent sur la performance extrême naturellement et confortablement exprimée dans la conduite d’un tel véhicule entre des mains expertes.

Martin Bouchard, surnommé Fitto, reconnu comme l’un des meilleurs artistes airbrush au monde, cumule plus de 30 ans d’expérience en conduite à bord de quads et véhicules à trois roues, mais il est moins bien connu pour ses qualités d’acrobate en quad. Le message que je tente d’exprimer est que lorsque Fitto teste un véhicule, il dépasse grandement le comportement sécuritaire recommandé à bord d’un quad. D’essayer vous-mêmes ces mêmes manœuvres serait vraiment déraisonnable. Je vous encourage tous à promouvoir l’utilisation sécuritaire du VTT et le respect pour la nature en tout temps.

Tous nos conducteurs de tests, Fitto, Fox, notre talentueux expert en VTT et collaborateur, et moi-même, sommes d’accord que ce quad offre une excellente maniabilité et des capacités de conquêtes difficiles à égaler. La valeur en tous points de cette magnifique machine hors route est simplement formidable, comme à partir de sa première apparition sur le marché. Le fait d’ajouter un peu de puissance à cette impressionnante machine était sans doute la seule façon de l’améliorer. C’est beaucoup dire de son niveau d’excellence, dès le début! Ce VTT offre une garde au sol et un débattement de la suspension accrus, des porte-bagages de capacité supérieure et une posture plus large que tout autre quad utilitaire de grosse cylindrée.

Ce quad était déjà bien équipé d’un moteur bicylindre à SACT très puissant. Le modèle 2012 Polaris Sportsman XP 850 H.O. est simplement une version plus racée et efficace du même moteur, élevant la barre dans la classe des utilitaires à grosse cylindrée, sans avoir à recourir à des mesures extrêmes en puissance ou à devoir se creuser la tête pour diminuer le poids. Comment peut-on se tromper lorsqu’on travaille à partir d’un châssis aussi bien balancé et suspendu?

SACT signifie Simple Arbre à Cames en Tête. Ce qui veut dire qu’il y a 2 arbres à cames, un par tête de cylindre. Dans le cas d’un moteur à SACT, on compte habituellement 2 soupapes par cylindre, comme pour celui-ci. Des arbres doubles équilibrés contribuent à un apport doux en puissance et à une combustion plus complète de l’essence. De nouveaux corps de papillons améliorés jouent aussi un rôle important dans l’accroissement de la puissance, qui nous semblait concentrée à bas régime, procurant une meilleure accélération et ainsi un meilleur contrôle dans les virages serrés rencontrés en terrain meuble.

Bien sûr, l’injection électronique d’essence EFI assure la performance optimale, même lorsque les conditions changent. Coïncidence, nous avons rapidement découvert le côté pratique et efficace de cette caractéristique, lorsque l’hiver nous a pris par surprise. Notre première randonnée de test s’était déroulée lors d’une dimanche au temps confortable et, le matin suivant, une épaisse couche de neige était apparue, avant même que nous ayons eu le temps d’enlever la couche de boue de la veille. Aucune hésitation au moment de tourner la clé, la bête a pris vie d’un seul coup décisif et énergique.

Vous pourrez aussi profiter de plus d’espace de mouvement et d’une plus grande simplicité d’opération, qu’à bord de la plupart des autres quads, et profiter de la flexibilité et du côté pratique du système Lock & Ride ainsi que de l’importante gamme d’accessoires offerts par Pure Polaris. Les multiples applications de ce véhicule surprendront son propriétaire et les possibilités d’utilisations du véhicule sont presque sans fin. Il est super stable à hautes vitesses, conquiert les terrains ardus avec grande efficacité et peut être aussi utilisé comme formidable machine de course, mais sa fonction véritable est de travailler fort. Que vous vouliez utiliser ce véhicule pour labourer le sol ou pousser la neige ou pour toute autre tâche nécessitant une traction additionnelle, ce véhicule se chargera de gérer intelligemment cet aspect pour vous, quand le mode toutes roues motrices est activé, d’une simple poussée sur l’interrupteur à glissière.

Ce système 4×4 automatique ne vous décevra jamais. Un très petit détail, tel que ne pas avoir à tourner la clé pour le mettre en marche, au lieu d’avoir à tourner la clé et ensuite à presser un bouton pour démarrer, comme il faut le faire sur les quads des autres manufacturiers, ne semble pas une différence significative, mais combiné aux autres détails, tels que la conception du sélecteur de vitesses, c’est un monde de différence, par exemple pour celui qui travaille au secours direct et qui doit se mettre en route aussi efficacement et rapidement que possible.

Le sélecteur de mode de conduite allongé et pointant vers le haut est encore parfait. Le rapport choisi sur la transmission CVT clignotera en grosses lettres sur le tableau de bord: impossible de l’ignorer! Le conducteur pourra ainsi passer d’un rapport à l’autre rapidement. Le mode High peut être sélectionné d’un mouvement rapide vers l’avant à la dernière position et permettre un départ instantané.

Ce quad est gros et, oui, assez pesant, mais il ne manifestait ces traits que lorsque nous roulions dans des endroits serrés et tentions de maintenir une cadence logique et modérée, mais quand même amusante. Partout ailleurs, l’imposante machine donnait une sensation de légèreté et semblait plus petite qu’elle ne l’est, dans les sections planes, où une conduite plus sportive était possible. Ce comportement est largement dû à la présence du système de servodirection électronique EPS qui semble être le système le plus généreux en assistance de tous ceux testés. Avec le système EPS, la sensation obtenue et l’effort requis pour la conduite en conditions normales, peut rendre le conducteur paresseux et nonchalant.

Dans la plupart des situations, ceci peut être perçu comme un énorme avantage pour plusieurs utilisateurs, mais réserve quand même un côté imprévisible au conducteur peu expérimenté lorsque la performance est poussée au maximum. Le point essentiel est que ce système apporte beaucoup plus de confort, une meilleure protection contre la réaction de la direction aux obstacles, et permet des corrections super rapides sur des surfaces à traction réduite comme les sentiers recouverts de neige. Il faut rappeler que ce quad super puissant équipé du EPS n’est pas destiné aux débutants et que Polaris offre une large gamme de modèles qui permettent à chaque conducteur de trouver le véhicule parfait, selon sa taille ou son niveau de compétence en conduite.

Comme les photos l’illustrent, nous avons reçu un modèle peint en couleur métallique magnétique, l’un des nombreux choix disponibles cette année. Le XP EPS est aussi offert en peinture rouge couché de soleil et en brume bronze. Les éditions limitées sont offertes en couleur orange en folie ou en version camouflage Browning Polaris Pursuit Camo.

Penchons-nous sur ce modèle qui entre à peine à bord de notre Ford-150, dépassant de quelques pouces et nous empêchant de fermer le hayon. Que voyons-nous à l’avant ? Le radiateur à grande surface, assez élevé pour le protéger des débris en suspension. Le système EPS a été placé de façon bizarre, pour ne pas nuire à l’espace occupé par le gros réservoir à essence, d’une capacité de 20 litres. L’année dernière, le réservoir était plus petit et cette année on lui a fait plus de place, en déplaçant le moteur vers l’arrière, contribuant du même coup à un meilleur équilibre du véhicule. En observant cette partie du véhicule, on remarque les pneus Maxxis de qualité supérieure aux caractéristiques de construction durable et au dessin de cannelure favorisant l’élimination de débris et maximisant la traction dans la boue ou sur les surfaces meubles. Ensuite, nous pouvons observer la suspension avant à doubles bras en A, qui réduit efficacement la réaction de la conduite aux obstacles et diminue l’effort imposé au conducteur, en plaçant l’axe de direction au centre neutre de la roue.

Ce choix de suspension minimise les effets des réactions d’obstacles pointus sur le guidon. Il faut retirer cette machine de la boîte du camion et l’examiner de plus près dans le garage pour la comprendre davantage! Le retrait du porte-bagages avant se fait facilement en désengageant deux mécanismes de verrouillage rabattables, pour donner accès à plusieurs composantes, retrouvées habituellement sous le siège à bord de plusieurs autres quads. Toutes les composantes électriques, incluant la batterie et la boîte de relais et de fusibles, sont intelligemment cachées dans cette partie du véhicule plus élevée et moins exposée aux éléments. Quelques autres besoins d’entretien peuvent être comblés ici sous le porte-bagages avant. Nous voyons le bouchon du radiateur et du contenant de refroidissant tout près, et les réservoirs du liquide de freins ou du système de contrôle actif de descente ADC à l’arrière, près du guidon ajustable.

Bien sûr, les deux phares situés dans le pare-chocs avant et celui monté sur le guidon deviennent clairement évidents, lorsque leur éclat nous aveugle dans le garage. Ces phares sont garants de votre sécurité durant les randonnées nocturnes, grâce à une puissance combinée de 150 watts. Retirer le siège est une tâche facile en tirant vers le haut pour détacher les chevilles de leurs supports en caoutchouc, lorsque vous voulez avoir accès au filtre à air une fois par semaine pour une inspection et un nettoyage, tel que recommandés par Polaris, ou si vous voulez accéder au couvercle de la transmission CVT ou au tube de prise d’air. D’ici, on aperçoit la tête des cylindres et nous réalisons que la conception des ingénieurs de VTT de Polaris est vraiment différente de celle des autres. Rien ne semble être placé au même endroit que sur les autres quads, le résultat étant une distribution du poids vraiment efficace, avec une section centrale étonnamment étroite pour une machine de cette taille.

L’apport de puissance de ce véhicule est ultra doux et sa suspension permet d’en profiter au maximum. Les débutants devraient s’abstenir et se contenter d’une puissance moindre et plus conforme à leur niveau d’expérience. Les conducteurs intermédiaires devront se méfier du niveau de confort ressenti à bord de ce quad, même après une journée entière de conduite, puisqu’il peut parfois entraîner un certain excès de confiance. Ces vérités étant dites, un conducteur aguerri aux exigences de la conduite d’un VTT sport trouvera que ce Sportsman XP 850 H.O. EPS se rapproche grandement du véhicule de rêve. De naviguer dans les sentiers habituellement mouillés aux profondes ornières dans les sections boisées de nos terrains de tests à Saison Express, compagnie d’aménagement paysager située à Léry, Québec, a éloquemment démontré la supériorité de ce véhicule, comparé à ceux testés précédemment. Plus précisément, c’est une section de sentier qui exige que vous soyez décidés à la conquérir, avec courage et audace. Une hésitation peut vous mettre dans une situation collante et boueuse.

 

Il est important de maintenir l’air d’aller, puisque chaque trou de boue conquis vous réserve un autre à affronter tout de suite. En conditions extrêmes ce quad offre un peu plus de tout que les autres et s’avère parmi les meilleurs. La garde au sol de 30,5 cm (12 po) est très pratique pendant que la suspension arrière indépendante IRS, aux amortisseurs à angle incliné vers l’arrière, procure un débattement de 26 cm (10,25 po) et offre un roulement doux malgré les obstacles pointus. La position des amortisseurs à angle empêche l’écrasement du véhicule durant l’accélération, de sorte qu’une poussée agressive sur l’accélérateur ne vous prendra pas par surprise et ne fera pas lever le train avant inopinément.

Dans une salle de montre ou en exposition, ce Polaris ne suscitera pas une réaction spontanée du type « Je dois m’en procurer un! », mais une randonnée de tests pourrait vous convaincre. Ce véhicule possède plus d’atouts que son allure de dur et de fort au travail ne laisse soupçonner!

- Publicité -

Alain Assadhttps://www.quadnet.ca
Journaliste Sport Motorisé Hors Route

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Publicité -
- Publicité -


- Publicité -