Accueil Produits et Équipement Le treuil un accessoire indispensable!

Le treuil un accessoire indispensable!

J’entends souvent mes amis et connaissances passionnés de VTT ou de VCC parler de la manière qu’ils utilisent ou choisissent leur treuil. Certains ont évidemment plus de connaissances que d’autres, ce qui donne naissance à des discussions où chacun y va de sa théorie. On a tendance à oublier qu’un treuil est un accessoire que l’on doit manipuler avec prudence et respecter certaines règles de base. Dans ce dossier nous allons vous donner quelques informations qui pourraient vous aider à faire votre choix d’équipements à préparer votre budget et à utiliser votre treuil de façon à pouvoir exploiter le maximum de ses capacités.

Choisir la puissance :

Notre but n’étant pas de s’embourber dans les détails techniques sur la fabrication d’un treuil, nous allons essayer d’aller droit au but. Beaucoup trop de passionnés de VTT pensent qu’un treuil d’une capacité de 3000 lbs va pouvoir tirer ce poids dans un à peu prés toutes les situations.

Pour commencer, cette information de poids que l’on retrouve sur les treuils est la capacité maximum au premier tour du tambour de câble. En règle générale un treuil perd en moyenne 10 % de sa capacité à chaque épaisseur de câble qui s’enroule autour du tambour. Donc si votre treuil de 3000 lbs a environ 6 couches de câbles enroulées autour du tambour, sa capacité ne sera plus de 3000 lbs une fois qu’il sera sur les derniers tours, mais plutôt d’environ 1200 lbs. Si vous devez tirer un VTT de 600 lbs environ, ajoutez-y le poids du conducteur et un peu de boue qui augmentera la résistance on arrive très vite proche des 1000 lbs ou plus. Pour ceux ou celles qui planifiaient l’achat d’un treuil de 1500 lbs pour leur VTT, oubliez ça tout de suite, le risque de bris est beaucoup trop élevé. Idéalement je vous dirais qu’un treuil entre 2500 lbs et 3500 lbs, suivant le poids de votre véhicule serait à considérer. Plus loin dans cet article nous vous donnerons des astuces afin d’exploiter au maximum la capacité de votre treuil. Donc une des règles de base à retenir est toujours de trouver un point d’attache le plus loin possible de votre VTT, afin d’exploiter la puissance maximum de votre treuil.

Le câble métallique vs la corde synthétique :

La corde :

J’entends souvent dire qu’un treuil avec une corde synthétique est plus solide qu’un câble en métal, sur papier peut-être, mais sur le terrain il faut faire son choix judicieusement ! La corde synthétique à plusieurs avantages, mais la solidité versus le métal n’en fait pas partie si il y a des frottement sur des roches par exemple, ou toutes autres matières abrasives. Les cordes sont moins résistantes à la chaleur qui peut être développée par le treuil pendant son utilisation. Avec une corde synthétique le risque de blessures en cas de rupture de la corde est moins grand qu’avec un câble métallique qui absorbe beaucoup plus d’énergie ; elle est plus légère, elle flotte ce qui des fois peut être apprécié par les amateurs de trous d’eau. La corde est aussi beaucoup plus chère que le câble.

Le câble :

Comme la corde il a des avantages, mais aussi des inconvénients.Il résiste au frottement, il coûte moins cher que la corde, mais combien d’entre nous se sont déjà piqué les doigts sur un câble effiloché ; très dangereux en cas de cassure, ce qui impose l’emploi d’une couverture d’absorption lors de son utilisation. De plus il demande de l’entretien, il rouille mais ceci étant dit je pense que le câble réduit de beaucoup le prix d’un treuil, ce qui vous permettra d’acheter les accessoires dont vous aurez absolument besoin pour utiliser votre treuil de façon sécuritaire si vous avez un budget limité.

Les accessoires :

Le treuil en lui-même ne suffit pas. Il vous faudra ajouter des accessoires, afin de pouvoir exploiter toutes ses capacités et l’utiliser d’une façon sécuritaire. Il est important de prévoir ces dépenses lors de l’achat d’un treuil, même si vous prenez un treuil de marque aussi renommée que « Warn », il sera indispensable d’y ajouter quelques équipements. À votre treuil il faudra donc ajouter une poulie ouvrante, 2 manilles, 2 sangles de protection de tronc d’arbre, 1 bonne paire de gants, 1 ou 2 couvertures de câbles.

La poulie ouvrante :

La poulie ouvrante ou « snatch block » a plusieurs avantages. En plus de pouvoir doubler la capacité de votre treuil quand vous l’utilisez à 2 lignes, elle vous permet aussi de pouvoir atteindre certains angles. Accessoire vraiment très important, trop de conducteurs de VTT ne l’utilise pas, alors que pour son prix elle vous apporte une multitude de possibilités. J’ai payé la mienne 57 $ pour une capacité de 2 tonnes, soit (4409 lbs).

Les manilles :

Les manilles permettent de faire une jonction sécuritaire entre les sangles et les crochets. Il y en a de plusieurs tailles et de plusieurs prix. Il est important de vérifier sont poids maximum de charge.

Les couvertures de câble :

Accessoire souvent oubliés ou méconnus, ils pourraient pourtant vous éviter des blessures très graves, un câble de treuil tendu accumule un maximum d’énergie, si il vient à rompre il pourrait se déplacer à une vitesse incroyable. Les couvertures de câbles servent à absorber cette énergie en cas de bris et à ralentir le déplacement du câble. Environ 30 à 50 $ suivant les modèles, essayez de ne pas oublier de la mettre sur votre câble à environ 6 pieds du crochet, si vous vous tirez sur 2 lignes, il vous faudra 2 couvertures. Si un jour vous vous retrouver dans une situation où vous n’avez pas de couverture avec vous, utilisez une serviette, un manteau, un tapis d’auto, bref n’importe quoi d’un pois d’environ 1kg qui pourrait remplacer la couverture de câble.

La sangle de protection de tronc :

Attacher un câble ou une corde synthétique sur un arbre est très dommageable, autant pour l’arbre que pour votre matériel. Les sangles sont utiles dans plusieurs occasions, alors s’il-vous-plaît utilisez les à chaque fois. Notre activité nous permet d’apprécier la nature, alors respectons-la, plus, si vous n’en avez pas vous ne pourrez pas utiliser votre treuil avec deux points d’encrage en angle.

Les gants :

Combien de fois vous vous-êtes piqué les doigts avec votre câble ? Moi j’ai mon quota, maintenant je porte des gants, c’est moins douloureux comme ça !

Conclusion :

Voilà quelques règles de base pour l’utilisation d’un treuil, si vous planifiez d’en acheter un dans les prochains jours, n’oubliez pas ces accessoires, ils vous protègeront et vous aideront à exploiter toutes les capacités de votre treuil. Rappelez-vous que le poids maximum indiqué sur un treuil est celui de la première couche de câble autour du tambour, chaque tour additionnel affaiblit ce chiffre, une poulie ouvrante vous aidera à garder cette puissance. Laissez le moteur du véhicule en route, afin de ne pas décharger votre batterie et soyez prudent !

Quelques conseils pour installer un treuil en arrière de son VTT ou VCC
Installer un treuil en arrière de son VTT ou VCC peut servir dans plusieurs situations, vous pouvez vous en servir d’assistance à la descente quand les pentes sont très abruptes ou encore pour vous sortir de fâcheuses situations, ainsi que vos compagnons d’expédition. En fait c’est plus simple que ce que l’on pourrait croire, surtout pour les véhicules équipés d’un récepteur d’attelage de remorque. Je vais partager avec vous quelques informations qui pourraient vous aider faire l’installation vous-même. Ça n’est pas très complexe surtout si vous êtes du genre bricoleur, si vous ne l’êtes pas il y a sûrement quelqu’un de votre entourage qui pourrait vous venir en aide.

1) La première chose à vérifier est le modèle de votre récepteur d’attelage de remorque, sur mon VCC sa taille est de 1,25 pouce, il se vend des réceptacles pour treuil avec une connexion d’attelage de cette taille. Pour ma part, j’avais déjà dans mon garage un adaptateur 1,25 pouce à 2 pouces, c’était la bonne occasion de lui trouver une deuxième vie. Il suffit de souder votre plaque de support de treuil sur l’adaptateur en vous assurant de bien la centrer. L’avantage d’utiliser la prise d’attelage de remorque est que votre treuil sera amovible, vous pourrez l’installer et le désinstaller en moins de 5 minutes.

2) La deuxième étape est d’installer le treuil sur son support et de poser les écrous de serrage fournis à cet effet. Passez le câble dans le guide avant de poser votre crochet.

3) Maintenant, suivant votre modèle de véhicule, il faut calculer la longueur de fil qu’il vous sera nécessaire afin de vous rendre du treuil à la batterie, même si vos fils sont assez longs vous devrez les couper pour poser les prises si vous désirez que votre treuil soit amovible. Il faut absolument utiliser des fils pour les treuils ou les accessoires électriques de consommation similaire, la même règle s’applique pour les prises. Une fois que vous connaissez la distance entre le treuil et la batterie, vous pouvez couper les fils à la bonne place en vous servant de l’endroit où vous poserez les prises comme repère. Idéalement posez vos prises dans un endroit facile d’accès. Une fois les fils coupés vous pouvez les raccorder au treuil en respectant la polarité indiquée par la couleur.

4) Pour cette étape il faut prendre le temps d’analyser son véhicule. Vous devrez trouver le meilleur endroit pour passer vos câbles, dans la majorité des cas les fabricants ont déjà fait la moitié du travail pour vous. Regardez où ils ont passé leurs fils et essayer de suivre le même chemin, prenez en considération de ne pas attacher vos fils sur des pièces mécaniques en mouvement ou qui peuvent dégager de la chaleur. Je vous conseille aussi de protéger vos fils avec des gaines protectrices et de les attacher à l’aide de collier du style « Ty-rap ».

5) Poser les prises entre le treuil et votre extension, vous pouvez les brancher en respectant la polarité, mais à cette étape aucun fil ne devrait être raccordé à la batterie.

6) Si vous avez rallongé vos fils, vous aurez deux jonctions à faire : la première étant celle des prises, la seconde devrait être celle qui vous permettra de brancher votre extension aux fils qui iront au contacteur électrique fourni avec votre treuil ; pour les unir vous pouvez les souder avec un fer électrique et isoler la jonction à l’aide de gaine thermo-rétractable ou du ruban adhésif isolant. Vous pouvez aussi mettre des tubes de raccordement électrique. À cette étape il vous suffit de suivre les instructions du fabricant de votre treuil en ce qui concerne les raccords électriques. Malgré tout, je vais vous donner quelques petites informations qui pourraient prolonger la durée de vie de votre treuil et en faciliter son entretien.

7) Suivant les fabricants, le contacteur est très bien identifié. Il est préférable de poser les protections sur les bornes si elles sont fournies. Je rajoute aussi un peu de graisse diélectrique sur les bornes, afin de chasser l’eau et l’humidité et prévenir la corrosion. Dans les instructions de mon treuil il est recommandé de placer le contacteur dans un endroit propre et sec si possible, cet endroit est introuvable sur mon côte à côte d’ou l’importance d’essayer de protéger vos bornes au maximum.

8) Tous les treuils sont munis d’une protection électrique du type fusible, cette pièce peut vous sauver de plusieurs beaucoup de problèmes, alors j’utilise aussi du ruban pour la protéger.

9) Une fois que toutes les pièces sont connectées, il suffit de les brancher à votre batterie, profitez de cette occasion pour nettoyer les bornes de votre batterie et les graisser aussi à la graisse diélectrique.

En fait installer un treuil en arrière de son VTT ou son VCC est sûrement plus simple qu’à l’avant, il y a plus de place pour poser le treuil et on peut travailler avec aisance.

Suivant comment vous utilisez votre véhicule, vous n’aurez peut-être presque jamais besoin d’un treuil en arrière, mais si vous êtes un peu plus aventurier, c’est une option qui pourrait vous éviter de transformer une journée de rêve en un calvaire ! Et si votre ami en arrière de vous reste pris dans ce beau trou plein de boue, pas besoin de faire demi-tour dans le sentier pour le sortir ; on déroule, on accroche et on tire !

- Publicité -

Alain Assadhttps://www.quadnet.ca
Journaliste Sport Motorisé Hors Route

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Publicité -
- Publicité -


- Publicité -