La Gamme Hors-Route Polaris 2011

Les sommets pointus de ces Montagnes Rocheuses rappellent des temps perdus, où les vallées et les panoramas environnants, luxuriants de verdure, étaient un lieu où vivait une abondante faune et flore marines, cachées profondément sous les eaux. Ces terres, calmes et libres d’une influence humaine trop imposante, semblent de nouveau animées par différentes formes de vie, ayant presque retrouvé une parfaite et entière symbiose. Au moment de changer de direction de façon décisive avec un Ranger, pour éviter un dur coup sur les bras de suspension en A, une autre roche solitaire cognera contre le dessous du véhicule et grattera son chemin jusqu’à l’arrière en une plainte menaçante. Évidemment confiants des capacités de leurs produits, nos amis chez Polaris ont choisi de nous emmener ici, en cet endroit, toujours en transformation, dans la région de Great Falls, au Montana, afin de nous faire essayer leurs nouveaux modèles VTT et Côte à Côte 2011.

Le siège arrière de ce nouveau RZR4 rouge et noir, à l’allure très hot, était tout aussi confortable que d’habitude au moment de m’y installer, sans hésitation. Chacun des autres gars des médias avait officieusement choisi leur véhicule préféré en y déposant sans cérémonie tous leurs trucs, aussitôt descendus de l’autobus. De mon côté, j’étais tellement pris par la vue à couper le souffle, peu importe dans qu’elle direction je regardais, que j’ai laissé tomber mon équipement sur le sol à la place, pour immortaliser cette magnifique scène.

Que le divertissement commence!

En vérité, j’étais anxieux de confier mon destin à un parfait inconnu. Le fait que j’aie une version 2010 de ce véhicule en bleu et blanc en ma possession à la maison pour fins de tests signifiait que j’étais déjà familier avec son fort potentiel à élever le niveau d’adrénaline. Mais là, tout était différent; les panoramas, la température parfaite, l’air frais tout propre m’ont convaincu que ce moment en était un pour la détente et le plaisir. Le fait qu’un individu qui avait directement contribué à la conception de ce véhicule soit au volant était vraiment cool et paraissait un gage de sécurité. Seulement quelques mètres ont suffi pour m’adapter à la sensation bizarre de ne pas être aux commandes. Le très performant RZR4 Robby Gordon Edition était certainement sous le contrôle d’un expert, mais par nature, ça ne faisait que rehausser, pour moi, le niveau d’excitation.

Qu’y a-t-il de nouveau en 2011 sur ce modèle? Ah, bravo! Une boîte à gants, placée à un endroit qui devrait demeurer au sec, sous le tableau de bord. J’aurais pu placer des articles là ou encore dans le compartiment situé sous un nouveau capot, qui contribue à donner à ce véhicule une allure beaucoup plus sport, grâce a ses lignes au style profilé agrémenté d’une prise d’air. Il peut même vous donner l’illusion que son moteur de 800 cm3 est assis là devant, sous le capot, tel dans un Muscle Car. Le design de la nouvelle grille/capot à prise d’air n’a pas seulement meilleure allure, ou du moins un look plus agressif, mais il offre aussi un bien meilleur apport d’air au radiateur, grâce à 29 % de plus en surface perforée.

Les autres améliorations à la gamme RZR incluent des phares de route/croisement (High / Low) qui augmentent la visibilité nocturne, un nouveau système de gestion de l’essence jumelé à un nouveau réservoir qui offre un accroissement de la portée de 30 pour-cent et une meilleure conduite à basse vitesse. Un refroidissement plus efficace de l’embrayage/courroie, se traduit en une durabilité accrue pour une conduite avant et arrière fréquente, des interrupteurs de tableau de bord scellés et de nouveaux filets latéraux plus faciles d’utilisation, améliorent aussi tous les modèles RZR en 2011. Le modèle RZR-S hérite d’un changement significatif des unités de suspension et des pneus, grâce à deux amortisseurs de 5,08 cm (2″) Sachs destinés aux grosses cylindrées, en remplacement des amortisseurs Fox Racing, et à des pneus ITP 900 XCT , au lieu des anciens Maxxis Bighorn. Les amortisseurs Sachs sont reconnus pour procurer une plus grande capacité de refroidissement et une résistance accrue à l’effet d’évanouissement.

Je n’ai aucun doute que ces pneus ITP feront parfaitement l’affaire dans les conditions très rudes, et j’ai hâte de mettre la main sur ce nouveau buggy de belle allure, très bientôt pour en faire la preuve. En un regard, il semble bien qu’ils seront aussi très efficaces dans la neige. Le modèle S sera disponible en deux éditions, aux finis de peinture de qualité supérieure, de même qu’en édition standard de couleur rouge, à un nouveau prix moindre. Six pour-cent en puissance additionnelle ont été rajoutés au moteur 800 en 2011. On peut s’attendre à une accélération plus rapide, qui contribue 55 chevaux pour notre amusement. Tous les modèles RZR héritent aussi d’un nouvel indicateur de vitesse plus lisible en bon vieux chiffres en noir sur fond blanc.

J’ai choisi de garder mon sac à dos attaché à la barre horizontale, à proximité, dans la boîte de rangement derrière moi, sans besoin de serrer indûment. Je peux le placer là à l’arrière sans me soucier du fait qu’il bondisse un peu partout. C’est là une indication de la confiance portée à la douceur de la suspension de ce véhicule. C’était aussi la première fois que j’expérimentais la réaction de ce quad, avec une pleine charge de passagers à bord, sans oublier que c’était à partir du siège arrière. Pendant la première partie de cette belle randonnée, en route vers le sommet de cette première montagne, je m’efforçais de concentrer sur le comportement du véhicule, me rappelant que ce court, mais intense voyage, était consacré au travail et pas seulement à un temps de vacances pour apprécier le panorama. C’était là un défi, car notre conducteur, Matt, excellait de toute évidence à nous offrir juste le bon équilibre entre l’excitation et la relaxation, où le temps nous était donné pour capter des vues prenantes en photos.

La conduite coupée aux roues arrière dans les virages était un peu trop dur en premier et il nous arrivait rarement de toucher le fond de la suspension, quand notre excellent pilote se précipitait en toute confiance, malgré la présence d’obstacles de tailles. Mon corps de 120,2 kg (255 lb), bon d’accord peut-être de 124,7 kg (265 lb), qui sait, j’ai cessé d’en tenir compte, était certainement un facteur influençant les forces présentes. Sans problèmes, le flair à la Robby Gordon se manifesta à notre prochain arrêt, lorsque nous et plusieurs confrères volontaires, avons amené à bout de bras à un point d’équilibre confortable ce gros vehicule, pour resserer les gros ressorts rouges qui étaient réglés à une position élevée (en d’autres termes, à leur point de réglage en pré-charge le plus bas), Matt a rajusté les rondelles facilement tournées, de 5,08 cm (2″) plus bas des deux côtés, en un rien de temps. L’aspect le plus intéressant est que nous n’utilisions qu’une petite portion de la plage d’ajustements, signifiant que la présence de poids encore plus lourds à l’arrière n’était pas un problème avec ce véhicule, lorsque ajusté en conséquence. Notre façon d’élever le véhicule pour l’entretien n’est certainement pas recommandée, mais la présence de tant de gens passionnés, tous anxieux de prêter un coup de main, a rendu l’opération beaucoup plus sécuritaire que toute autre façon de procéder.

La maniabilité du RZR4 a remarquablement été améliorée, procurant un peu plus de sur-virage au conducteur, pour de longues sorties en puissance de virages en dérapages. Par chance, notre conducteur semblait très enclin à procurer une cadence amusante, mais pour le faire sagement il choisissait des virages qui n’étaient pas bordés de précipices importants. Une félicité et une perfection en hors route, mes amis! Je n’ai jamais senti de tendances aux roulis, malgré certains virages assez serrés et rapidement conquis. J’avais vraiment la sensation d’être un enfant au jeu dans un parc d’amusement sans fin, assis là à me faire balancer confortablement. Pincez-moi quelqu’un, je me souviens, de façon vivide, de machines telles que le RZR dans mes rêves, il y a bien longtemps! Pour ceux qui ont déjà eu le plaisir de conduire le RZR-S, écoutez bien ceci, le RZR4 se manie encore mieux! Pour ceux qui n’ont pas eu ce privilège, qu’attendez-vous?

Vendez quelques effets, cessez de dépenser sur les soirées de jeux vidéo, sur les sorties-soupers et les films. De fait, savez-vous quoi? Annulez seulement toutes autres dépenses liées aux loisirs et gardez ces sous pour cette expérience familiale vraiment enrichissante et plaisante. C’est ce qui est vraiment épatant à propos de ce véhicule, il est non seulement une bonne machine solide, mais il ouvre aussi à une myriade de possibilités qui ont le potentiel d’améliorer les relations familiales et amicales. Si je semble en amour avec ce véhicule, c’est que je le suis. Bien sûr, il y aura toujours des choses à améliorer : je donnerais plus de muscle aux bras de suspension arrière et je ne peux m’empêcher de souhaiter que les gens de Polaris auraient dû présenter un modèle 1000 tout de suite, sur ce plus gros Côte à Côte, qui en aurait tiré pleinement profit. Il serait aussi assez pratique d’empècher les doigts des passagers de ce faire douloureusement écraser entre la barre de retenue et le dos des sièges avant.

Rendre le travail plus plaisant

La gamme de véhicules utilitaires Ranger continue à croître et à conquérir de nouveaux segments de marché en 2011, grâce à l’introduction de trois nouveaux produits : le Ranger 500 EFI, le Ranger Crew 500 EFI et le Ranger Diesel. Vous pouvez me presser tant que vous voulez, que puis-je dire? Le fait de tester ces modèles orientés vers le travail ne m’intéressait pas pour l’instant. Puisqu’il s’agissait d’un événement d’une durée d’une journée, d’autres produits de type RZR prenaient plutôt mon attention. Un autre modèle RZR4, celui-ci équipé de direction assistée électrique (EPS / Electric Power Steering), à l’allure beaucoup plus attrayante avec son dessin en bleu, noir et blanc, semblait fort populaire auprès de mes confrères et il m’aurait fallu être beaucoup plus rusé pour parvenir à m’emparer de ce véhicule à la conduite de sensation légère comme une plume. Incapable de mettre la main sur ce modèle ou sur un nouveau RZR-S rouge, je me suis glissé de côté à bord d’un tout nouveau modèle Ranger destiné au travail : un long Ranger Crew, équipé d’un moteur 500, qui, ai-je remarqué, suffisait amplement au besoin de ce véhicule.

Le fait le plus plaisant est que ce trait de facilité était présent sous plusieurs aspects. Ce véhicule est si facile à diriger qu’il rend presque désuet le système de direction assistée électrique EPS, maintenant disponible sur le modèle Pursuit Camo Ranger Crew 800. La gestion de la puissance était aussi facile, grâce à un accélérateur bien calibré qui ne rejetait pas une sollicitation non planifiée. Lorsque je l’ai poussé à fond la première fois, la douceur de l’apport en puissance m’a surpris et j’étais ravi de constater qu’il y avait encore de la puissance en réserve, mais transmise assez graduellement pour éviter le patinage superflu des roues. Ce choix de moteur pour ce véhicule, malgré sa grande taille, semblait vraiment plus logique que le 800. Qui voudrait aller plus vite à bord de ce véhicule à multiples passagers, de toute façon? La descente des pentes était aussi facile grâce à un freinage par le moteur que j’appréciais vraiment : il ne freinait pas trop, de sorte que les roues pouvaient encore tourner librement, en relâchant les freins après un dérapage. Il a fallu que j’y mette un peu du mien sur la pédale des freins de temps à autre, ce qui m’a plu. Je déteste avoir à pousser le pouce en descendant une pente, à cause du freinage trop agressif du moteur, et c’est encore pire à bord d’un VTT.

Malgré le fait que je ne me sois pas précipité sur l’occasion d’ajouter de la poussière sur ce nouveau Ranger Diesel, je pense qu’il est important de souligner la signification de sa présence dans la famille Ranger. L’équipe Polaris est de toute évidence dévoués à rencontrer les attentes et besoins changeants d’une des classes de clients les plus importantes, celle des durs travailleurs. Le moteur de 904 cm3, à trois cylindres, à source unique, offre 24 chevaux-vapeurs et maintient la vitesse maximale à 56,3 km/h. Des caractéristiques ergonomiques favorisant le travail, incluent un volant inclinable et un effort moindre de direction. Une protection à usage robuste à l’avant et le réservoir le plus grand de la classe qui en font le compagnon idéal pour toute tâche ardue. Ce véhicule se joint au Ranger EV en tant que choix économique et fiable pour les travaux de ferme et d’entretien de la terre, pour remorquer ou transporter des charges de façon continuelle, minimisant les temps d’inactivité dus à l’entretien et aux réparations.

Les VTTs de Polaris continuent d’être améliorés
À ce point, mon pouce était plein de picotements et nécessitait un autre genre d’action que celle d’actionner des boutons sur ma caméra. J’aperçois un quad, n’importe lequel, sans casque ou gants trainant sur le siège pour indiquer qu’il est utilisé par quelqu’un. Je m’y précipite et une fois assis, je remarque le modèle dont il s’agit. Quelle douce joie, un Sportsman 500 H.O.

Pour maintenir leur récente tendance à améliorer leurs modèles à chaque année, les gens de Polaris ont apporté différents changements significatifs à leur gamme de VTT, encore une fois. Ce modèle en particulier, tout comme les modèles Sportsman 800 EFI, Sportsman Big Boss 6×6 800, et Sportsman Touring 500 H.O, ont été améliorés à la fois en style qu’en fonctionnalité. Un nouveau style agressif de la partie avant, place le radiateur à une position plus élevée, procurant une allure moins corpulente à tout le véhicule et laissant plus d’espace de visibilité des obstacles à l’avant. Ce changement de position du radiateur améliore aussi la protection contre l’accumulation de boue. Le modèle 400 H.O. rejoint aussi cette gamme aux valeurs sures, grâce aussi à un châssis de style nouveau. Tous ces modèles profitent aussi d’un groupe motopropulseur amélioré agrémenté d’une transmission plus efficace à opération dite plus douce. Le nouvel emplacement du moteur, reculé de plus de 7,62 cm (3″), favorise une meilleure maniabilité et un effort de conduite moindre.

Je ne peux affirmer avoir remarqué une grande différence, puisque le temps passé sur seulement quelques uns de ces véhicules a été d’assez courte durée. Un autre changement à mentionner est l’attache du treuil moins élevée, qui améliore l’effet de levier au moment de se sortir de la boue. La fonctionnalité accrue de ces VTT robustes, plaira sûrement à tous ceux qui comptent sur ces machines pour faciliter leur travail de tous les jours. J’ai vraiment apprécié le fait que toutes ces hommes et femmes de Polaris soient aussi curieux de savoir ce que je pensais de leurs véhicules et quelles choses j’aimais moins. J’ai vraiment senti que mes réponses et commentaires leur étaient importants et leur volonté d’améliorer leurs produits semblaient constamment allumés.

Du côté du modèle XP, le 850 et le 550, une diminution du poids de 5,44 kg (12 lb), un freinage par le moteur amélioré avec engagement plus convivial; obtenez une meilleure protection contre les éclaboussures, et un nouveau siège en vinyl plus adhésif. Voilà les changements apportés à ces quads déjà étonnamment capables et confortables dans leurs versions 2010. Les modèles Sportsman Touring 850 EPS et 550 EPS sont équipés d’un siège amovible du passager amélioré, avec de meilleures caractéristiques de stabilité et de sécurité. Le sentiment d’éjection du banc arrière était un des points que j’avais mentionné à un très sympa ingénieur comme étant un point à amélioré et il fut rassurant de voir qu’on avait déjà réglé cela. Pour lui qui roule en solo occasionnellement et qui cherche plus de capacités de travail avec son véhicule, il est possible de retirer le siège du passager et maintenant aussi les poignées du passager qui utilisent leur système Lock & Ride® pour pouvoir être remplacer par une boîte de stockage de la ligne d’accessoires PURE Polaris.

Pas de Outlaws

Même pas un seul garé là juste pour le spectacle! J’ai caché ma déception en réalisant l’absence totale de la gamme Outlaw, inchangée en 2011, ce qui est comprenable, je suppose. Ces gens méritent un répit après le nombre impressionnant de véhicules conçus et améliorer ces dernières années. Cependant, je ne me fais aucun souci pour la gamme Outlaw, car ce sont de bons quads sport tels quels pour le prix et ils restent faciles à réparer par vous-même avec une connaissance de base en mécanique. Le quad 525S que nous cachons dans le laboratoire d’analyse technologique du Monde du VTT (en d’autres termes, mon garage), malgré quelques améliorations nécessaires, s’est avéré un véhicule très plaisant à conduire. Des articles paraîtront dans la prochaine édition du Monde du VTT sur cette bombe en version 2010 et le fameux RZR pour quatre. Chaque fois que je veux simplement le déplacer dans le garage pour me rendre jusqu’au Outlaw, je me retrouve à bord pour un bon moment, perfectionnant mes capacités en dérapages, sur les lieux de notre nouveau site de test chez Saisons Express à Léry, Québec. Gardez l’œil ouvert pour du métrage de film en prise de vue toute en douceur, à l’aide d’un caméscope à bord qui rend vraiment la sensation de ce que le véhicule offre, dans une vidéo amusante sur le RZR4 Robby Gordon Edition, bientôt présentée au www.passionperformance.ca , dans notre section vidéo.

Purifiez votre Polaris

Il reste une autre liste importante d’items à mentionner : les accessoires Pure de Polaris, destinés à la gamme Ranger, sont nombreux et variés. En voici quelques-uns qui ont retenu mon attention. Des roues recouvertes de chrome à l’allure unique, qui sont de fait recouvertes de peinture-revêtement en poudre comme ces roues noires à l’allure cool dans la gamme, ce qui signifie qu’ils feront bien dans les terrains rudes et pourront permettre à votre RZR-S de paraître sortir de la salle de montre pour aller courir les rendez-vous sur les dunes ou à la plage. Il est équipé de deux déflecteurs de vent sur le capot de style motoneige, de phares de marque PIAA à ajustement serré dans la calandre, de pare-chocs solides, de portières et de plaques protectrices pour le rendre pratiquement invincible. Il y a toute une panoplie d’accessoires qui rendront votre Polaris unique et conforme à vos besoins. Du côté utilitaire : des portières Ranger avec fenêtres qu’on peut remonter et descendre, un pare-brise avec essuie-glaces, comme sur votre voiture, semblent essentiels à n’importe quel travailleur utilisant son Ranger dans des conditions difficiles.

Un système de son JL audio RZR SlamPack est un autre accessoire très cool disponible de Pure Polaris en 2011. Le chasse-neige facile à installer, les lampes, la barre de lumières DEL (Diode à émission lumineuse) et l’habitacle tout en fibre de verre sont les ajouts parfaits, même sur un RZR sport qu’on peut consacrer au travail après une bonne vieille tempête de neige canadienne.

Visitez le www.polarisindustries.com pour plus d’informations sur ces accessoires et d’autres nouveaux excellents accessoires, ainsi que sur les autres véhicules de Polaris.

- Publicité -

Alain Assadhttps://www.quadnet.ca
Journaliste Sport Motorisé Hors Route

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Publicité -
- Publicité -


- Publicité -