Yamaha Grizzly 2016 Essai

Pour des raisons évidentes, le Yamaha Grizzly a toujours été un modèle parmi les rares que nous vous suggérons après avoir eu une bonne conversation sur quel type de défis un futur propriétaire de VTT connaîtra : les dimensions et exigences ergonomiques, le niveau de confort attendu et d’autres facteurs. C’est parce que peu importe si vous êtes chasseur, agriculteur, ou tout simplement quelqu’un qui apprécie le plaisir d’être dehors là à respirer le bon air, le Grizzly ressort tout simplement naturellement comme un choix à considérer dans ce genre de conversation.

Parmi les points forts, citons son moteur à injection très fiable et sa direction assistée électrique EPS facultative qui ont reçu de bonnes critiques. Le Grizzly EPS 2016 (il est également offert sans EPS) est un VTT presque entièrement nouveau et amélioré qui utilise un tout nouveau moteur à injection de 708 cm3 plus puissant, à DACT, à quatre soupapes, avec couple, apport de puissance et moteur de caractère optimisés. Il offre un tout nouveau châssis, un échappement en acier inoxydable, un nouveau style grâce à des phares à DEL avec lampe de travail halogène montée sur le guidon, un feu arrière DEL, des ailerons remodelés, trois grands compartiments de rangement, et de nouveaux porte-bagages avant et arrière de plus grand diamètre avec capacité de charge accrue. Il est également livré de série avec un support de fixation de remorque à boule robuste, permettant de remorquer plus de 589,6 kg (1300 lb).

À première vue, ce qui saute aux yeux si vous êtes familier avec les anciennes versions de ce quad est le phare halogène monté au centre du guidon qui suit les mouvements du conducteur. Il améliore également l’allure du Grizzly, car il comble le vide entre les poignées qu’on a l’habitude d’y trouver. L’ajustement et la finition de celui-ci durant notre court test laissaient place à l’amélioration, mais son fonctionnement a été formidable. Il me fallait absolument aller faire un petit tour après être allé le chercher.

Il était drôle de constater que quelques amis rencontrés étaient rebutés par les plastiques rouges et qu’ils me demandaient quel modèle c’était. « C’est un Yamaha? », a crié l’un d’eux à travers son casque. « Oui et un modèle assez impressionnant de fait », ai-je répondu, alors que mon premier essai sur la manette des gaz venait d’être vraiment satisfaisant. Je l’ai dit plusieurs fois avant : je ne suis pas avide de puissance pour atteindre la vitesse de pointe, mais je suis en faveur d’une accélération et d’un couple qui me fourniront plus de contrôle et d’efficacité à travers les sections plus rudes. En ce sens, ce Grizzly ne laissait rien à désirer.

J’ai seulement pris quelques virages et des bosses, assez pour me sentir bien et confortable, à profiter de la sportivité de cette machine. La servodirection électrique Yamaha offre un bel équilibre entre direction assistée et rétroaction positive du sentier, offrant un confort maximum et une confiance sans failles.

Il y a tellement de choses qui ont été faites pour améliorer ce quad au fil des ans qu’il est vraiment devenu l’un des meilleurs qu’on puisse acheter aujourd’hui. C’était déjà un excellent véhicule quand il a été introduit en 1998. Sa caractéristique principale était la transmission Ultramatic, qui a acquis une excellente réputation depuis des années de service sans failles.

Plusieurs prétendent que le système de transmission Ultramatic est absolument la meilleure configuration TVC que vous pouvez obtenir et de ce que nous avons vécu au fil des ans, nous devrons être d’accord. La courroie reste toujours tendue puisqu’il y a un « embrayage » distinct pour les changements de vitesse. Aussi longtemps que vous ne l’exposiez pas à l’eau, mais même cela ne devrait pas être un gros problème. Il suffit de drainer l’eau et nettoyer la boue et on est prêt à repartir. L’eau et la boue y pénétreront si vous y allez assez profondément, mais il est pourvu d’une entrée d’air surélevée spécialement conçue pour aider à réduire les températures du système d’entraînement et prévenir l’eau et les débris d’y pénétrer. Si la courroie se mouille et commence à glisser, le conducteur ne devrait pas pousser à fond sur l’accélérateur pensant qu’il va sécher la courroie. Tout ce qu’il fera ainsi, c’est la brûler. Si utilisée correctement, vous ne devriez jamais avoir à remplacer une courroie avec le système Ultramatic. Ce qui est important, c’est d’utiliser le mode Low lorsque chargé ou en remorquage. Choisissez le mode Low et baissez ce chasse-neige. Ce quad est construit pour le travail, mais la démultiplication et les paramètres nouveaux de la transmission TVC sont réglés pour la conduite récréative sur des pneus Maxxis neufs de (26 po) exclusifs à Yamaha.

Le nouveau Kodiak est un peu plus orienté vers le travail et peut convenir mieux à vos besoins si vous envisagez principalement de travailler avec votre VTT. Le frein arrière humide scellé sur ce modèle s’est avéré un PLUS énorme pour nous. Les véhicules Kawasaki en sont aussi équipés et ils sont impressionnants. Les TVC fonctionnent toujours, ne s’enraient jamais et offrent un intervalle d’entretien de 10 000 km ou 6 000 milles. Tous les VTT devraient en être équipés. Le Grizzly, qui est un peu plus large et plus grand que le Kodiak, utilise des freins à disques hydrauliques avec étriers à doubles pistons aux quatre roues pour offrir une performance de freinage puissante et constante avec une sensation de freinage inégalée. Nous ne savions pas quoi penser du levier de frein à main gauche supplémentaire, mais j’ai bientôt appris à l’aimer lors d’une manœuvre lente. Le frein arrière doit être appliqué en utilisant le sélecteur de vitesse et il peut devenir difficile d’atteindre la pédale si le véhicule est incliné assez à droite pour que vous deviez descendre. Personnellement, en général, je ne suis pas d’accord avec les moyens de contrôler un quad qui sortent des normes et j’ai refusé d’utiliser le nouveau contrôle pendant mon trajet. Au cours de n’importe quel type d’usage normal de la pédale de frein, la pédale reste la voie à suivre pour déverrouiller le levier de vitesse, car elle vous permet d’opérer avec la main de votre choix selon la situation.

Sans doute l’une des entreprises de fabrication de motos les plus populaires dans le monde, Yamaha Motor Co. Ltd a prouvé que ses motos étaient capables de fournir de très hautes performances dès ses origines, alors que le YA-1 a remporté la catégorie 125 cm3 à la course d’ascension du mont Fuji. C’était en 1955, année où fut fondée la division moto de Yamaha. Tout au long de son histoire, Yamaha est restée attachée au principe qu’il ne suffit pas de simplement satisfaire les besoins des clients et de s’efforcer de dépasser leurs attentes, ce fait était palpable quand j’ai monté ce nouveau Grizzly rouge. Vous avez peut-être remarqué que quelques-unes des images prises par Claudette démontrent jusqu’à quel point ce quad à grand alésage peut être sportif. Nous suggérons fortement que personne ne tente d’imiter ces mouvements, mais il est important de mentionner qu’à tout moment, ce quad n’était pas menaçant et beaucoup plus léger qu’on s’y attendait.

En parler est certainement une bonne chose et discuter des fonctionnalités avec des amis qui ont conduit des Grizzly ou autres quads et connaissent les VTT sont en fait de bonnes choses, mais tout cela ne signifie vraiment rien jusqu’à ce que vous obteniez une chance d’en monter un. L’équipe dévouée qui travaille chez Yamaha sait cela et c’est pourquoi elle donne aux conducteurs l’opportunité de tester en conduite plusieurs des meilleurs nouveaux VTT et côte à côte Yamaha, tous sous l’orientation et le soutien de Yamaha et de ses concessionnaires. Des événements Conquer Dirt Demo voyagent partout au Canada pour vous donner la chance de trouver par vous-même si ces véhicules sont aussi bons que nous prétendons. Les horaires pour les événements en Colombie-Britannique et au Québec sont déjà publiés sur le Web et les gens d’autres provinces doivent contacter leur concessionnaire Yamaha pour savoir quand les épreuves Conquer Dirt Demo se dérouleront.

Il est bon de mentionner tout un tas de fonctionnalités intéressantes, mais je tiens à souligner à quel point l’équilibre de tout est présent sur ce nouveau Grizzly. Nous avons eu beaucoup de plaisir avec ce tout nouveau Grizzly et même si c’était le temps le plus court que nous ayons passé sur une unité de presse, sa douceur, son confort, la performance du moteur et la précision des commandes, avec freins séparés (merci beaucoup), nous ont totalement plu. Mis à part quelques déceptions comme le mauvais ajustement de la lumière montée sur le guidon, de la nacelle d’instrumentation et la porte fragile non étanche de la nouvelle boîte de rangement arrière, ce Grizzly est incroyable. La capacité de conquête renforcée est réalisée grâce à une garde au sol accrue de 28,7 cm (11,3 po) et à une plaque composite pleine longueur sous le quad et nous avons vraiment mis à l’épreuve ces aspects dans une partie très difficile de nos terrains de tests perpétuellement changeants à Saisons Express. Malgré la brièveté de ce test, il est rapidement devenu évident : vous pouvez faire n’importe quoi, ou aller n’importe où, sur ce nouveau et très amélioré Grizzly.

PARTAGER
Journaliste Sport Motorisé Hors Route