Lâcher son fou en Polaris RZR 900 Trail

Lorsque Polaris a présenté les premiers RZRs il y a quelques années, le fabricant a révolutionné le sens même de ce qu’était un véhicule côte-à-côte et de ce que nous pourrions faire avec un tel véhicule en situation hors-route. Le RZR a complètement démoli l’idée qu’un côte-à-côte n’était rien de plus qu’un véhicule utilitaire. Au fur et à mesure que le RZR évoluait et que de nouveaux modèles émergeaient, leur puissance a augmenté mais aussi leur largeur, ce qui les rendait plus difficiles circuler dans des sentiers plus étroits. Polaris a résolu ce problème grâce aux modèles RZR Trail. À 50 pouces de large, le modèle Trail est capable d’aller dans des endroits normalement réservés aux VTTs tout en conservant les caractéristiques d’un côte-à-côte. Dire que nous l’avons aimé serait un euphémisme.

Notre modèle d’essai était un White Lightning non-EPS qui était vraiment élégant et semblait très rapide, même à l’arrêt. Il est listé à un PDSF de 15 599 $. Vous voulez ajouter une servodirection électronique? Le modèle RZR 900 Trail EPS vous attend à 17 999 $ et vous obtiendrez également du style additionnel et des roues en aluminium. Nous avons un peu regretté le EPS, mais le Trail de base était vraiment époustouflant à conduire et nous vous le recommandons.
Moteur magique

Le RZR 900 Trail dispose du moteur de 875cc à deux cylindres DOHC à quatre temps ProStar 900 de Polaris. Ce moteur a été un atout solide pour Polaris et pompe 75 chevaux de puissance. Cela procure beaucoup de plaisir au pilote lorsqu’il s’attaque au sentier. La puissance est abondante et amusante avec une solide réserve à demi régime et se conclu en une surprenante puissance de pointe supérieure. Si vous ne pouvez pas vous amuser derrière le volant d’un 900, vous ne vous amuserez jamais avec rien.
Le moteur est alimenté par un système électronique d’injection de carburant qui procure une économie de carburant décente pour des parcours plus longs. Le RZR dispose d’un réservoir de carburant de 9,5 gallons (35,9 litres) et nous avons constaté que vous pouvez rouler très agressivement pendant une longue période de temps avec un seul réservoir de gaz.

Côté transmission, le système CVT de Polaris fonctionne très bien. Polaris a utilisé le même système sur beaucoup de machines différentes, et notre unité d’essai n’a produit aucun bruit suspect en provenance de la courroie. Elle nous a fourni des accélérations solides et une réponse rapide et souple quand nous avons demandé de la puissance.
Toutes roues motrices

Polaris utilise depuis longtemps son système de traction intégrale à la demande « On-Demand » sur toutes ses machines. Aucun besoin d’un système de blocage du différentiel car le système détecte les roues en perte d’adhérence et achemine la puissance en conséquence. Lorsque vous utilisez le RZR en mode toutes-roues-motrices (AWD), les roues avant ne se verrouilleront pas à moins qu’il n’y ait une perte d’adhérence d’une des roues arrière pour l’activer. La transition est transparente et si notre machine était équipée du EPS on ne s’en serait jamais aperçu. Car sans EPS, lorsque les roues avant se verrouillent pour transmettre le mouvement, l’effet se fait sentir immédiatement sur le volant et sur la conduite.

Concernant les pneus, le RZR est chaussé de pneus PXT de 26 pouces, qui sont des pneus exclusifs spécialement fabriqués pour Polaris. Ils sont installés sur des roues en acier de 12 pouces et l’ensemble fournit une traction décente. Les pneus ont une bande directionnelle et ont semblé bien tenir les coups. Nous avons malmené le Trail sur un terrain assez rocailleux et nous n’avons jamais eu de crevaison. Est-ce que ces pneus se comportent aussi bien que les populaires Maxxis Bighorn ou GBC Dirt Commander, qui sont offerts de série sur d’autres modèles RZR? Non, mais pour un pneu de sentier décent tout usage les PXT ont bien performé.

Suspension en action

La suspension est très importante pour une machine de sentier de 75 chevaux. Vous pouvez vous retrouver dans le pétrin très rapidement si vous ne faites pas attention. Heureusement, le système de suspension du RZR Trail est assez bon pour aider à éviter certains de ces problèmes. Polaris utilise des amortisseurs ZF Sachs aux quatre roues qui sont fixés au système à double bras delta avec barre stabilisatrice. Les barres stabilisatrices sont extrêmement importantes pour une machine de cette largeur. Elles vous permettent de couper un coin serré à haute vitesse sans que le corps de la machine ne vous roule dans un arbre. Les amortisseurs ont 10 pouces de débattement et ont une action respectable. Sont-ils les meilleurs amortisseurs disponibles? Non, mais ils ne sont pas les pires non plus.
Le RZR dispose de 11 pouces de garde au sol totale, ce qui, combiné avec les pneus et la suspension, lui confère un profil très solide pour la conduite en sentiers serrés. Nous l’avons malmené sur nos sentiers locaux et avons dû travailler fort pour l’amener au bout de ses ressources. Avec ses 105 pouces de long et un empattement total de 79 pouces, le RZR s’est sorti relativement facilement de la plupart des bosses et des autres difficultés de sentiers qui se sont présentés devant lui. Nous avons tenté de le placer les quatre fers en l’air sans réussir : le design du RZR présente également de bons angles d’entrée et de sortie et cela aide beaucoup pour éviter ce type de situation.

Bonnes manières

Alors, comment Polaris ont-ils réduit un RZR pour en faire un Trail à largeur réduite? À première vue, on dirait que tout ce qu’ils ont fait c’est de raccourcir les bras delta et de concentrer les autres choses un peu, mais c’est beaucoup que ça en réalité. La suspension est plus centralisée, oui, mais l’ensemble du système est déplacé pour tenir compte de la diminution de la largeur.

À l’intérieur on se sent toujours comme dans un RZR standard à une exception près. Les portes sont droites au lieu de se prolonger comme la plupart des modèles RZR. Cela vous fait sentir un peu plus serré à l’intérieur de la cabine. Les conducteurs à épaules plus larges remarqueront sans aucun doute la diminution de l’espace intérieur. Heureusement, les portes sont assez basses pour que vous puissiez appuyer votre bras gauche sur le dessus de la porte et vous donner plus d’espace de cette façon. Mais ce n’est pas si dramatique, surtout si vous avez les deux mains sur le volant en vous élançant dans les sentiers. Et croyez-nous, sans servodirection vous tiendrez fermement votre volant à deux mains pendant que vous roulerez à haute vitesse. Nous avons été surpris à quelques occasions lorsque nous avons heurté des roches qui ont dévié le volant et transmis quelques chocs intenses à la direction. Cela nous tenait certainement sur nos gardes.

La zone cargo est typique du RZR. Vous pouvez transporter quelques petites choses ici et là, et nous avons découvert qu’il s’agissait d’un excellent endroit pour transporter une glacière. Il supportera des charges allant jusqu’à 136 kg et comporte des zones de fixation pour éviter que les choses ne se promènent partout. Il est équipé d’un récepteur d’attelage de 1,25 pouce pour le remorquage et sa capacité de remorquage est de 1 500 livres. Les RZRs ne sont pas réputés comme des machines de remorquage mais il est toujours agréable de savoir que vous pouvez le faire si jamais vous en avez besoin.

Devriez-vous en acheter un?

C’est une question un peu bête. Si vous êtes à la recherche d’une excellente machine de sentier que vous pourrez exploser dans les sentiers les plus étroits, y compris les sentiers restreints, le RZR 900 Trail est une excellente option. Si vous pouvez vous le permettre nous vous suggérons la version EPS, mais la machine non-EPS est toujours très intéressante et vaut vraiment la peine d’y jeter un coup d’oeil. Nous nous sommes bien amusés avec notre unité de test et la puissance de son moteur ProStar 900 fera mordre la poussière aux autres côte-à-côtes de sentier. Ce sont d’excellentes machines qui procurent beaucoup de plaisir à conduire. Visitez votre concessionnaire Polaris et faites-en l’essai vous-même.