Groupe B.R. Métal Powder Coating

Au Québec, nous avons la « chance » de voir passer toutes les saisons. C’est- à-dire de profiter de ce que chaque saison nous apporte : le soleil, le sable, la pluie, la boue, la neige, le froid, l’humidité et le temps sec. Il s’agit là d’une belle diversité pour nous, mais pas pour nos quads qui sont soumit à tout c’est changements. Nos bolides en paient le prix, corrosion, égratignure des composantes et plus encore. Alors comment rendre durable nos pièces de quad ? Il existe un procédé appelé peinture en poudre électrostatique (powder coating), qui revêtit et protège les supports métalliques qui peut nous aider à prolonger la durée de vie des composantes de nos quads. D’abord utilisé sur des engins réservés aux expositions, on peut quand même l’utilisé pour restaurer nos quads. Pour en connaitre davantage sur le sujet, je suis aller rencontrer le Groupe B.R. Métal, spécialiste en la matière. L’entreprise ne nous a pas que parlé sur le sujet, mais nous en a fait un bel exemple.

L’entreprise Groupe B.R. Métal

L’entreprise a été fondée en 2008 par M. Robin Boulianne, ingénieur en génie industriel. Situé à Dolbeau-Mistassini au Saguenay Lac-St-Jean, c’est à partir d’un contrat de sous-traitance d’une grosse entreprise de Montréal qu’il a commencé modestement en faisant de la fabrication industrielle de toutes sortes.

Depuis 2008, l’entreprise ne cesse de diversifier ses fonctions notamment, en créant Mobilierpublic.com qui offre une gamme de mobilier urbain destinés au marché d’ici, elle crée également BR Industries et BR Peinture Industrielle et fabrique d’autres produits en aluminium au design contemporain. Depuis 2015, Groupe B.R. Métal a fait l’acquisition d’une autre entreprise, les produits ALUCO spécialisée dans la transformation de produits en aluminium. On peut donc dire que la compagnie voit grand et offre une multitude de produits et services.

À noter que depuis sa création, Groupe B.R. Métal a été lauréat de plusieurs distinctions. Une preuve hors de tout doute que l’innovation et la qualité sont au rendez-vous.

Afin de m’aider à trouver une solution pour augmenter la durabilité et la longévité de mes composantes de quad, David Lavoie et Bruno Lavoie du Groupe B.R. Métal m’ont expliqué en détail en quoi consistais la peinture électrostatique et ont même procédé à une transformation d’un moteur de quad modifié devant moi. Il faut savoir que le procédé est assez complexe et nécessite un équipement hautement spécialisé ainsi qu’une formation adaptée. Voici donc, toute l’expertise et l’information pertinente sur le sujet, accompagné par des photographies qui démontre chacune des étapes exécutées par le Groupe B.R Métal.

Revêtement par poudre électrostatique (powder coating)

DÉFINITION

Le procédé de revêtement par poudre est un mode d’application non polluant, utilisé pour revêtir et protéger quasiment tous les supports métalliques, que l’on appelle aussi technique par thermolaquage. La peinture est en fait une résine en poudre thermoplastique. Plus précisément, il s’agit d’un mélange de résine et de durcisseur qui réagit et se mélange à haute température. Cette peinture forme alors une masse homogène autour de la pièce, se qui améliore les propriétés mécaniques et anticorrosives de la peinture.

Avantages :

• Améliore les propriétés mécaniques de la peinture,
• Améliore les propriétés anticorrosives de la peinture,
• Flexibilité de production,
• Plusieurs couleurs offertes,
• Procédé Vert,
• Absence de solvant dans la préparation.,
• Finition uniforme,
• Économie de temps d’application et de séchage.

PRÉPARATION

L’étape la plus importante du travail est sans aucun doute la préparation de surface, qui précède l’application de la peinture en poudre électrostatique. En effet, si une pièce métallique n’est pas bien dégraissée il y a de forts risques de retrouver des imperfections dans la finition. Toutes les pièces doivent donc être nettoyées avec un produit dégraissant et rincé à l’eau chaude. Pour une adhérence optimale, les pièces en aluminium sont sablées manuellement et celles en acier sont sablées au jet (sandblast). Concernant les pièces en acier allant à l’extérieur il est fortement suggéré d’appliquer une couche d’apprêt au zinc prolongeant ainsi la durabilité du produit.

Nettoyage au jet

Le sablage au jet est nécessaire pour tous les métaux déjà peints ou altérés avant de recevoir la peinture en poudre. Ce procédé optimise l’adhérence de la peinture en poudre sur les métaux bruts. Il est possible de travailler à partir de n’importe quel type d’abrasif allant de l’oxyde d’aluminium à la bille de verre et ce dans le grade désiré.

Nettoyage au jet de billes de verre

Dans notre cas, nous avons utilisé le nettoyage au jet de billes de verre, comme procédé de lissage, profilage et de nettoyage de surface dure, en forçant les particules solides à travers cette surface à des vitesses élevées, l’effet est similaire à celle de l’utilisation de papier de verre, mais est plus rapide et offre une finition beaucoup plus uniforme en se rendant dans les coins et recoins.

Afin d’avoir un haut niveau d’expertise et une qualité de nettoyage supérieur, j’ai été rencontré l’équipe de Mécanique Sport GM situé à Dolbeau-Mistassini au Lac-St-Jean. C’est cette belle équipe qui m’a tout expliqué les processus de préparation et de nettoyage.

La peinture

Une fois toutes les étapes de préparation terminées, la peinture TIGER DRYLAC en poudre froide et très fine est appliquée à l’aide d’un fusil pulvérisateur chargé d’électrostatique qui porte une charge positive et adhère à la pièce (qui porte une charge négative), grâce au champ magnétique ainsi créé.

Le procédé permet à la peinture en poudre d’être appliquée de façon uniforme et de traiter des pièces très complexes. La peinture est finalement fixée par cuisson dans un four à haute température variant entre 380°F et 440°F, car cela permet la fusion et la polymérisation de la poudre thermodurcissable. Le résultat est un fini lisse de qualité commerciale. La qualité du thermolaquage dépend de la qualité de la préparation de surface et des caractéristiques de la poudre.

Voici les principales résines utilisées :

• Époxy (meilleur contre la corrosion)
• Polyester (pour l’extérieur)
• Polyuréthane
• Acrylique

Protection supplémentaire

Au delà de l’application de la peinture en poudre qui est à l’épreuve de presque tout, il faut cependant se rappeler qu’elle n’est malheureusement pas à l’abris de tout. Plus précisément, dans des conditions normales la peinture en poudre est d’une durabilité incroyable, mais si l’on pousse plus loin dans nos réflexions, l’usure par impacts réguliers de cailloux, roches ou autres résidus, aux même endroits peut faire en sorte que cette peinture s’use malgré sa qualité. C’est alors qu’Yves Duppéré, propriétaire de Lettrage Dupy Desigh, entreprise située à St-Prime au Saguenay – Lac-St-Jean m’a suggéré d’ajouter des pare-pierres translucides. C’est pare-pierres sont placés à des endroits stratégiques sur le quad afin de prévenir l’usure de la peinture. On maximise alors notre investissement initial.

En conclusion, il est maintenant à la portée de tous de faire en sorte que les composantes de son quad, perdurent dans le temps à travers toutes nos saisons. Il vous suffit seulement d’aller rencontrer des spécialistes et d’y mettre un peu de temps et d’investissement.

*Un merci spécial à Robin Boulianne, directeur général du Groupe B.R. Métal, ainsi qu’à Gaétan et Maxime Martel de Mécanique Sport GM, qui m’ont permis cette belle transformation.