- Publicité -

Essayez de garder un grand félin sauvage dans une cage serrée pendant un moment et voyez comment il réagit lorsque vous ouvrez la porte et que vous tentez de vous esquiver à l’abri. Il est probable qu’il sautera de façon précipitée vers l’avant avec une efficacité surprenante. Eh bien, c’est en quelque sorte ce qui m’est arrivé à bord de ce véhicule d’Arctic Cat au design impressionnant pour cette nouvelle classe de véhicules Côte à Côte Plein-Sport. Le nouveau 2014 Arctic Cat Wildcat 1000 X est une bête à prendre au sérieux, même si c’est uniquement pour le loisir. La popularité croissante de la course de Côte à Côtes est un facteur important, qui devrait intéresser tous dans cette industrie. Il n’est pas surprenant de voir les ingénieurs d’Arctic Cat nous revenir rapidement, afin d’exploiter pleinement le potentiel de leur puissant moteur Hemi bicylindre en V qu’ils ont construit fièrement sur leur propre terrain.

- Publicité -

L’allure est toujours de quelque importance et cette nouvelle version X du Wildcat 1000 est un tout petit peu mieux avec ses graphismes différents et ses pare-chocs ajoutés. Mais cette version X est surtout là pour augmenter d’un cran le niveau de performance de l’un des plus cool véhicules que nous ayons eu la chance de tester ici au Monde du VTT. Ce véhicule a plus à voir avec la façon dont il négocie les terrains les plus difficiles et il peut maintenant affronter ou peut-être même dépasser les rapides Maverick ou RZR 900 XP. Le Wildcat original a été et reste inégalé en débattement et en allure, avec une place assise plus basse que les autres. Cette position permet aux occupants de se sentir un peu plus à l’aise face aux capacités de haute performance impressionnantes de ces véhicules, comparativement à la position assise des deux autres véhicules. Cependant, ce Wildcat manquait un peu de mordant sur la ligne de départ, par rapport à ces mêmes véhicules. L’expérience nous apprend qu’une grande puissance ne signifie pas grand-chose, si elle n’est pas transmise au sol efficacement.

Donc, la nouvelle que cet aspect était la priorité de cette mise à niveau du Wildcat, était comme une douce musique aux oreilles des représentants des médias invités à l’événement de presse du Wildcat 4 en Californie, au début de l’année. Peut-être encore davantage pour un gars comme moi, récemment actif sur la scène de la course de côte à côte! Seulement, je ne pouvais attendre de passer à l’action à bord de ce vraiment impressionnant Wildcat 1000 X aux allures de science-fiction! La vérité est que je serais même prêt à la course à bord de la version quatre places, s’ils me laissaient faire, mais vous comprendrez ma préférence pour le plus court voyageur, cette bête tout-terrain biplace. Heureusement, quelques unités de ce Wildcat 1000 X étaient aussi prêtes à nous les faire découvrir et apprécier. Je dois admettre, j’ai été rapide pour faire une réservation officieuse en laissant mon casque sur le tableau de bord d’une unité du X. Parmi les rares changements évidents tout d’abord repérés étaient les pneus Maxxis Bighorn 2.0 qui sont livrés de série sur le nouveau Arctic Cat Wild Cat X 1000 2013 et nous pensons qu’il s’agit d’une bonne mise à niveau en performance et en durabilité. Ces pneus sont parmi nos préférés pour les VTTs aussi et nous les suggérons fortement à tout expert en conquête de sentiers difficiles. Tous les modèles Arctic Cat Wildcat utilisent maintenant des amortisseurs FOX Podium, au lieu des Walker Evans. Une poignée montée au centre a été ajoutée, pour la sécurité du passager, et les modèles X et Limited héritent de nouveaux pare-chocs à usage robuste à l’avant et à l’arrière.

Les gens de Polaris, au cours de leur campagne merveilleusement énergique, visant à nous épater avec des véhicules hors route plaisants qui nous permettent de partager les joies de la randonnée avec la famille et les amis, ont été les premiers à arriver à cette merveilleuse idée d’offrir une nouvelle classe de véhicules tout terrain plus sportifs, surtout récréatifs. Le RZR-S est encore certainement capable d’amuser deux explorateurs de pistes avides à la fois, mais le jeune 900 XP est une machine de véritables courses tous azimuts, beaucoup plus difficile à maîtriser. Si vous êtes familier avec la différence de performance de ces deux véhicules, on pourrait dire qu’il existe la même différence entre le Wildcat original et ce nouveau Wildcat 1000 X. Oui, il est beaucoup plus rapide et plus fort, si bien que l’argent supplémentaire nécessaire pour l’acquérir en vaut la peine pour ceux qui attendent beaucoup de leur Côte à Côte Sport.

Nous, les enfants plus âgés, nous nous amusons follement à attirer de nouvelles personnes dans cette activité, à visiter des lieux où l’on n’avait jamais osé aller auparavant, avec une rapidité et une efficacité dont nous ne pouvions que rêver, il n’y a pas si longtemps. Les modèles RZR très réussis, surtout les versions S et XP, ont incité d’autres fabricants à offrir de tels modèles de côte à côtes rapides et agiles, avec comme objectif principal un facteur plaisir accru. Les Japonais ne sont pas encore entrés dans cette nouvelle classe, ce qui est surprenant quand on voit le succès remporté par Polaris avec leur gamme RZR. Heureusement, BRP a répondu avec leur famille Maverick et maintenant Arctic Cat avec ce coureur hors route impressionnant et futuriste. Oui, ce nouveau Wildcat 1000 X a ce qu’il faut pour être une force contre les autres, dans cette excitante nouvelle classe de véhicules, qui ont un potentiel énorme pour le succès sur la scène internationale de courses tout-terrain. Il y a des rumeurs de l’arrivée d’un nouveau Côte à Côte Honda Sport. Nous aimons où cette situation nous emmènent!

Le Wildcat original hésitait en quelque sorte avant de laisser toute sa puissance se faire sentir. Tout le potentiel du puissant moteur bicylindre en V de 951cm3 est maintenant mieux harnaché, grâce au nouvel « embrayage à réaction rapide », un produit de Team Industries, une amélioration retrouvée dans toute la famille comptant maintenant quatre membres: le Wildcat 1000, le Wildcat 1000 Limited, le Wildcat 4 et bien sur le Wildcat 1000 X. Par ailleurs, un autre Wildcat prêt au sentier, d’une largeur de 127 cm (50 po), se joindra bientôt à ce groupe! N’est-ce pas cool ça? Les membres de l’équipe du Cat avaient un exemplaire de ce nouveau système d’embrayage à nous présenter et ont souligné certains éléments qui le rendent spécial et en font un ensemble beaucoup plus efficace. La dissipation de la chaleur et de l’air dans le boîtier de la transmission à variation continue CVT est cruciale pour optimiser les performances de tels systèmes de transmission dépendant d’une telle friction élevée. La plus évidente particularité était un grand anneau ou une plaque circulaire plate sur les extrémités des ailettes de refroidissement, ajoutés afin que le flux d’air soit mieux concentré dans un seul sens, ce qui facilite l’évacuation de la chaleur, pour améliorer la performance et la longévité de la courroie. L’installation entière était évidemment plus légère. Un autre point également très intéressant, est que lorsque les plaques sont réunies, elles restent parfaitement en ligne avec l’autre et engagent ainsi la courroie d’une façon moins dommageable. Habituellement, la plaque intérieure tourne légèrement par rapport à l’extérieure au moment d’approcher la courroie, provoquant une friction supplémentaire à chaque fois qu’elle s’enclenche.

Grâce à plus de 90 chevaux, celui-ci donnait l’impression de pouvoir affronter les meilleurs véhicules et la première poussée généreuse sur l’accélérateur a envoyé des frissons de haut en bas dans ma colonne vertébrale. Ce généreux couple de sortie, donne une bien meilleure sensation sur la ligne de départ et donne aussi au conducteur un meilleur contrôle sur ce qui se passe à l’arrière, lorsque le véhicule est déjà en train de conquérir le terrain à une bonne vitesse. Cela signifie que vous conduisez le véhicule tout autant avec la pédale qu’avec la direction. C’est la façon dont je pense qu’il devrait être de nos jours, pour être digne de la dénomination plein-sport. Cette machine offre plein de puissance avec laquelle jouer et donne la sensation d’être mieux réglée avec la suspension de haute performance extrêmement efficace de ce véhicule. Une suspension FOX à long débattement a remplacé les unités Walker Evans. Le nouvel embrayage n’est pas le seul changement qui contribue à lui donner ce contrôle très satisfaisant compte tenu de la puissance, plusieurs autres changements ont été effectués sur ce plus gros bicylindre en V du Cat, prêt au tout-terrain. Il a été équipé de nouveaux pistons à haute compression, de nouvelles cames et d’un nouveau vilebrequin aux lobes en forme de côtelettes de porc, qui sont nettement plus petits et plus légers. L’embrayage à huile a également été supprimé, débarrassant le moteur d’encore plus de poids rotatif. OK, maintenant, certains d’entre vous pourraient se demander pourquoi supprimer cet embrayage à huile et pourquoi l’avoir mis là en premier lieu? Les embrayages primaires humides sont, en général, beaucoup plus fiables et plus durables que les embrayages à sec, et donc on les trouve souvent sur les motos de route. Cependant, beaucoup de motos haute performance auront un embrayage à sec, qui est plus petit et plus léger. Ce qui peut potentiellement donner aux moteurs avec un embrayage à sec un avantage de vitesse. En revanche, un embrayage humide sera sujet à moins de problèmes, car il utilise un pignon compensateur et, bien sûr, parce qu’il fonctionne trempé dans un bain d’huile lubrifiante, qui le maintien au frais et propre tout le temps. Le pignon absorbe le choc lorsque le pouvoir est transféré entre le moteur et la transmission, et la présence de liquide signifie qu’un embrayage humide fonctionnera plus silencieusement lorsque désengagé. Alors, les ingénieurs Cat ont décidé sur le retrait de l’embrayage humide pour être plus en harmonie avec les attentes des acheteurs de machines de haute performance. Un facteur à garder à l’esprit avec ce choix d’embrayage sec, est que la courroie est plus susceptible d’être endommagée, si le groupe motopropulseur n’est pas parfaitement aligné.

Malgré sa position assise basse, le Wildcat dispose d’un débattement de la roue de 43 cm (17 po) à l’avant et de 45,7 cm (18 po) à l’arrière et d’une garde au sol de 33 cm (13 po), un leader dans l’industrie. Les amortisseurs FOX Podium à long débattement ont un réglage de compression en 23 positions, des ressorts à deux modes et de grands réservoirs superposés à distance, pour une meilleure résistance à la décoloration, à cause de la surchauffe du liquide hydraulique. Le Wildcat offre un empattement de 241,3 cm (95 po), 34,3 cm (13,5 po) de plus que le Polaris RZR XP, ce qui contribue vraiment à la douceur et à la stabilité dans les longs virages rapides, ainsi que ce qui en fait le meilleur à traverser une série de grosses bosses, sans lâcher le gaz. On doit effectivement s’y habituer un peu, car on a tendance à freiner devant certains obstacles, pour se rendre compte qu’ils pourraient avoir été conquis beaucoup plus rapidement. La cabine tend à s’incliner un peu plus dans les virages qu’à bord d’un RZR 900 XP ou un Maverick, mais vous obtenez la même stabilité solide, avec juste une sensation différente. Les sentiers de sable désertiques à Randsburg, Californie, ont été faciles à conquérir sur ce puissant Wildcat 1000 X! Nous avons senti une amélioration significative comparé au Wildcat original, grâce à la puissance accrue du nouveau moteur bicylindre en V de 951cm3 produisant 90 + chevaux. Nous n’avons pas encore eu l’occasion de mesurer ces nouveaux véhicules côte à côtes plein-sport, les uns contre les autres, mais nous pourrions dire que ce nouveau Wildcat 1000 X était très proche en performance du Can-Am Maverick et du Polaris RZR 900 XP. L’avantage le plus notable du Wildcat 1000 X sur le Maverick et peut-être un peu plus sur le RZR XP, est l’effort moindre, nécessaire sur la direction, pour tourner les roues avant, ce qui signifie une réponse beaucoup plus rapide à l’action du pilote et une sensation plus sportive. La direction sur le Maverick doit être activée de quelques centimètres de chaque côté avant que les roues ne répondent, l’une des rares choses que nous n’aimions pas sur ce modèle particulier. Le rayon de braquage du Wildcat est assez large et de changer sa direction dans un espace serré nécessitera un peu plus de mouvements vers l’avant et l’arrière que sur les deux autres.

Le Wildcat est une véritable œuvre d’art. Son châssis exosquelette lui donne l’apparence d’un candidat parfait pour jouer dans un film de James Bond. Un véhicule auquel Q aimerait certainement ajouter des choses, telles un siège éjectable, des mitrailleuses cachées sous les ailes avant et peut-être même un dispositif de dissimulation. Là encore, il serait dommage de ne pas montrer fièrement la beauté de ce véhicule. Avec cette puissance retrouvée et son efficacité à la transmettre au sol, cet étonnant Côte à Côte sera un Cat difficile à apprivoiser, ou à surpasser. Profitez-en! Mais rester toujours aussi sécuritaire que possible.

COMMENTAIRES FACEBOOK